Camille Tisseyre

Pronoms : elle

Professions : Praticienne en hypnose

Site internet : www.camilletisseyre.com

Rôles dans l’association : Membre depuis novembre 2022

Lieux d’accueil : 17 avenue Felix Faure, 69007 Lyon et au 13 cours d’Herbouville, 69004 Lyon

Évènements : Ateliers collectifs

J’accompagne, grâce à l’hypnose, les personnes à trouver et prendre leur place.

Quand on vit une situation de remise en question ou de mal être, on a besoin de se sentir respecté·e et accueilli·e tel·le que l’on est.

C’est pour cette raison que cela me tient vraiment à coeur de créer un espace de sécurité pour accompagner les personnes sur leur chemin et de les aider à se sentir enfin à leur place et légitime d’exister.

En hypnose, nous faisons de notre mieux pour ne pas projeter notre “carte du monde” (notre façon de voir les choses, en résumé) lors de nos accompagnements.

Il me semble utopiste de croire qu’un·e thérapeute peut totalement oublier ses valeurs, ses expériences de vie, ses croyances et ses préjugés lors d’un accompagnement. Il suffit d’écouter les témoignages de personnes queer et/ou racisé·es (par exemple) pour s’en rendre compte.

Pour ma part, je suis tout à fait transparente : mon cadre de référence, c’est le féminisme intersectionnel.

L’intersectionnalité, c’est une notion qui désigne la situation de personnes qui subissent plusieurs formes de domination et de discrimination. Kimberley Crenshaw, dans les années 1990, parle de croisement de ces différentes formes d’oppressions. Une femme noire lesbienne subira tout au long de sa vie le racisme, le sexisme et la lesbophobie, par exemple.

Je suis convaincue que l’intime est politique : prendre conscience que son vécu est partagé avec plusieurs personnes et qu’il fait partie d’un système permet de lever la honte et la culpabilité et permet aux personnes de reprendre leur pouvoir.

Je fais de mon mieux pour proposer un espace sécurisant, un endroit où les personnes subissant des oppressions puissent se livrer sans voir leurs expériences niées ou remises en question.